Widget Image
Widget Image
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim
Conférence au Pavillon de l'Arsenal: le cycle des Petites Leçons fait sa rentrée avec un nouveau bâtiment, l'école municipale !

Je vous raconte: conférence sur l’école municipale

C’est la rentrée, et pour les conférences au Pavillon de l’Arsenal aussi. J’en profite pour vous faire un petit billet sur la quatrième conférence du cycle des Petites Leçons de Ville, consacrée à l’école municipale.

L’école municipale sous les projecteurs

Quatrième conférence du cycle des Petites Leçons du CAUE de Paris, celle du jeudi 21 septembre 2017 résonnait de manière particulière pour moi. En effet, j’ai fait mon mémoire et mon diplôme sur les écoles publiques, et notamment les écoles primaires de Paris. J’ai donc sauté sur l’occasion pour vous faire une petite synthèse de cette soirée.

Animée par David Abittan – journaliste d’architecture que vous connaissez peut-être pour sa chronique L’été archi sur France Inter – la conférence s’articulait en trois parties: la petite leçon, le témoignage et l’étude de cas. C’est un format que j’ai trouvé particulièrement intéressant, car il permet de mettre en perspective les propos et d’illustrer des thèmes complexes avec simplicité. La conférence a duré deux heures, mais c’est passé très vite !

La petite leçon était présentée par une sociologue  et maître de conférence honoraire: Marie-Claude Derouet-Besson. Elle a beaucoup travaillé sur les espaces scolaires et leurs usages, et s’est investie dans les CAUE, pour faire découvrir l’architecture de manière pédagogique aux jeunes.

Le témoignage était celui du chef de la circonscription des affaires scolaires et de la petite enfance du 20e arrondissement de Paris: Jean-Baptiste Larible.

Enfin, l’étude de cas portait sur l’école Saint Merri/Renard, en restructuration jusqu’en 2019, et fut présentée par l’architecte chargé du projet: Philippe Dahan. Il est notamment le fondateur de l’agence d’architecture Urbane Kultur, basée à Strasbourg, qui a construit et rénové de nombreux établissements scolaires.

Les intervenants

Marie-Claude Derouet-Besson, sociologue et maitre de conférence intervenait au Pavillon de l'Arsenal pour parler de l'école municipale.
Marie-Claude DEROUET-BESSON

Sociologue et maitre de conférence honoraire

Jean-Baptiste Larible était au Pavillon de l'Arsenal pour témoigner sur l'école municipale.
Jean-Baptiste LARIBLE

Chef de circonscription des affaires scolaires et de la petite enfance dans le 20e arrondissement de Paris

Philippe Dahan, architecte, était présent au Pavillon de l'Arsenal, pour présenter son projet pour l'école Saint-Merri.
Philippe DAHAN

Architecte chez Urbane Kultur

La petite leçon

Pour Marie-Claude Derouet-Besson, l’école municipale est au carrefour de multiples projets: projet politique, projet de construction et projet pédagogique bien entendu, mais aussi projet personnel des élèves, projet de carrière des enseignants, projet de quartier, etc. Pour cette conférence, elles s’est concentrée sur la relation entre projet architectural et projet éducatif.

En effet, elle distingue enveloppe architecturale et dispositifs intérieurs. Si les bâtiments scolaires suivent les tendances, les styles, de leur époque, ils sont construits pour « servir » plusieurs générations d’usagers. Or, les projets éducatifs de ces usagers changent beaucoup plus vite que les murs. Cela pose donc la question de la relation entre les usages et l’enveloppe, entre l’intérieur et l’extérieur.

C’est une question qui est posée depuis la naissance de l’architecture scolaire, qui remonte au 19e siècle. Chaque époque, en fonction de son contexte, a tenté de répondre à cette question, avec les matériaux, les techniques de construction, les connaissances pédagogiques et éducatives de l’époque. L’enjeu aujourd’hui, notamment dans une ville comme Paris, c’est qu’il n’y a plus de place. Les enfants vont à l’école dans des bâtiments qui datent d’il y a plus d’un siècle !

 

« Penser l’éphémère dans le durable. »

 

Innovations spatiales

Alors, il faut penser des innovations spatiales, avec ce qu’on a déjà à disposition. Pour la sociologue, on peut les répartir en quatre catégories:

  • Les ajouts: on ajoute de nouveaux espaces comme la BCD, la salle informatique, les salles polyvalentes. C’est ce qui s’est passé dans les années 1990.
  • Les influences des pédagogies alternatives: notamment de Freinet, qui a beaucoup pensé la salle de classe et sa spatialisation à la fin des années 1930.
  • L’usage des nouvelles technologies: comme l’usage de l’ordinateur dans les années 1990, puis des tablettes et des tableaux interactifs aujourd’hui.
  • La composition/décomposition du groupe classe: on ne réfléchit plus à l’enseignement simultané mais la simultanéité des activités.

Pour conclure, Marie-Claude Derouet-Besson nous a fait l’éloge de l’éphémère: comme la réflexion sur l’adaptabilité constante de l’architecture aux pratiques pédagogiques.

Le témoignage

J’ai trouvé très instructif de mettre au même plan une sociologue, un architecte et un maitre d’ouvrage pour parler d’un sujet aussi complexe que l’école. En effet, l’architecture scolaire implique une multiplicité d’acteurs, avec des visions et des projets différents. Le témoignage de Jean-Baptiste Larible m’a confortée dans l’idée que l’on doit s’efforcer de faire travailler tous les acteurs ensemble, et compter avec les usagers. Selon lui, il faut « pacifier les débats » et prendre en compte toutes les contraintes autour du bâtiment: sécuritaire, réglementaire, hygiéniste, etc. qui conditionne l’évolution du patrimoine bâti.

Un nouveau projet pour l'école Saint-Merri Renard, présenté à la conférence sur l'école municipale du CAUE.

Projet de l’école Saint-Merri © Urbane Kultur

Un nouveau visage pour l'école Saint-Merri Renard, et un jardin sur les toits? Un projet de Urbane Kultur.

L’étude de cas

L’école municipale est passée par de nombreuses expériences, pédagogiques mais aussi architecturales. L’école de Saint-Merri/Renard est un parfait exemple de la pensée architecturale au service d’une méthode pédagogique. Construite en 1974 par les architectes Lombard et Roux, elle entame sa restructuration, pour ouvrir en 2019. C’est l’architecte du projet qui est venu nous en parler lors de la conférence.

Je ne vais pas trop m’attarder sur le sujet puisque la restructuration ne concerne pas les espaces d’apprentissage, et aussi parce que j’ai l’intention de consacrer très prochainement un article à cette école particulière. Je vous donne donc rendez-vous !

Crédits photographiques: Urbane Kultur • ENS Lyon, Education et Politiques • Philippe Dahan • Mission capitale

Sarah, architecte DE et ingénieur bâtiment, créatrice du blog Archiskhole.

SARAH

Architecte DE et Ingénieur Bâtiment, j’ai conçu ce site pour vous accompagner dans vos questionnements et vos démarches autour de l’école. Bonne lecture !

Suivez-moi

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le blog Archiskhole, vous acceptez l’utilisation des cookies. En faisant défiler la page, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer